Impôts et indemnités de départ en préretraite

Comment déclarer aux impôts ses indemnités de départ en préretraite ?

Pour les gens partis en préretraite ou retraite en 2011, une partie des indemnités de départ est exonérée d’impôts.

Si il y a eu plan social, ces indemnités de départ échappent totalement au fisc.

Les indemnités  de départ en retraite ou préretraite sont taxées si le départ est volontaire et non pas du fait de l’entreprise ou sans rupture de contrat.

Les indemnités sont additionnées aux revenus salariés sur la déclaration préremplie (cases 1AJ à 1DU). Il faut parfois corriger le chiffre imprimé et enlever l’abattement fiscal.

Le montant de l’abattement fiscal des indemnités de départ en préretraite ou retraite a la limite écrite dans la loi ou la convention collective, soit 50 % de l’indemnité perçue, soit le double de la rémunération brute d’une année civile limité à 176 760 euros (retraite) ou 212 112 euros (préretraite).

Poster un commentaire ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer