Comment la “justice” traite les gilets jaunes

Le Canard Enchainé du 30 janvier fait la lumière sur la manière dont la justice et plus spécifiquement le Parquet traite les gilets jaunes.

L’affaire est édifiante sur la méthode du gouvernement actuel par rapport au peuple français..

Les magistrats du Parquet de paris ont reçu des instructions extrêmement claires sur la manière dont ils doivent faire avec les gilets jaunes arrêtés.

En ce qui concerne les “suites judiciaires”, la possibilité d’être relâché après une arrestation .. n’existe pas .. Tout le monde est coupable, SI IL est arrêté..

Les instructions dénichées par le Canard précisent d’ailleurs que même si quelqu’un est arrêté par erreur, il faut le garder !

Même si les faits (délinquance, etc..) ne sont pas constitués, la personne est quand même inscrite au fichier TAJ ! Pas étonnant que ce dernier contiennent 20 millions de personnes, soit autant que de personnes ayant voté pour E Macron en 2017 au second tour …

Autre point délirant: “on” demande aux magistrats de ne pas lever les gardes-à-vue à la veille d’une manifestation pour éviter que les libérés aillent la renforcer ..

Sympa la liberté dans la France de 2019 !

Poster un commentaire ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer