Allocation pour adulte handicapé AAH

L’allocation aux adultes handicapés (AAH), financée par l’ Etat, est versée par la CAF, sous conditions de ressources, aux personnes atteintes d’une incapacité permanente égale ou supérieure à 80% (ou de 50 à 80% en cas d’impossibilité de se procurer un emploi).

Un complément d’allocation peut être attribué aux bénéficiaires de l’ AAH sous certaines conditions.

Bénéficiaires de l’allocation pour adulte handicapé AAH

Pour recevoir l’ AAH, la personne handicapée soit:

  • être âgée d’au moins 20 ans (ou 16 ans si elle cesse de remplir les conditions ouvrant droit aux prestations familiales) et de moins de 60 ans
  • posséder la nationalité française ou apporter la preuve de la régularité du séjour sur le territoire national
  • résider en métropole ou dans un DOM

L’attribution de l’ AAH est liée aux conditions de ressources : les revenus de l’année de référence ne doivent pas dépasser un certain plafond variant en fonction de la situation familiale du demandeur.

Depuis le 1er septembre 2008, le plafond annuel de ressources (revenu net catégoriel 2007) doit être inférieur à 7831,20 euros pour une personne seule ou 15662,40 euros pour un couple (+3915,60 euros de majoration pour chaque enfant à charge).

Le montant maximum de l’ AAH est fixé depuis septembre 2008 à 652,60 euros.

L’ AAH mensuelle versée est égale à 1/12 de la différence entre le plafond de ressources et les ressources, à partir du montant maximal indiqué plus haut.

La loi du 11 février 2005 a instauré des compléments d’ AAH au bénéfice des personnes handicapées remplissant certaines conditions.

Le complément de ressources, fixé à 179,31 euros par mois depuis le 1/09/2008, est destiné à compenser l’absence durable de revenu d’activité pour les personnes placées en incapacité de travailler

la majoration pour la vie autonome vise à permettre aux personnes qui ont fait le choix de vivre dans un logement indépendant, de faire face à des dépenses supplémentaires, du fait des aménagements que cela implique (soit 104,77 euros par mois au 1/09/2008)

la prestation de compensation à domicile est entrée en vigueur le 1/01/2006; cette nouvelle prestation remplace l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP), pour répondre aux besoins et frais correspondant à des aides humaines ou techniques

Poster un commentaire ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer