Nouvelles taxes sur les plus-values de cession mobilières

Les plus-values de cession mobilières vont sans doute être imposées dès le premier euro au taux forfaitaire de 19% (+ 12,3% de prélèvement sociaux).

Les épargnants ont donc intérêt à vendre les valeurs boursières pour lesquelles ils vont de la plus-value afin de ne pas être taxés ensuite.

Le PEA, à l’intérieur duquel les plus-values de cession sont exonérées après 5 ans, redevient un très bon placement.

A propos de Nouvelles taxes sur les plus-values de cession mobilières

Poster un commentaire ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer