Amende pour infraction à la circulation alternée

La décision de mettre en place la circulation alternée dans Paris et sa petite couronne est définie par un arrêté interpréfectoral du 27 octobre 2011 «relatif à la procédure d’information et d’alerte du public en cas de pointe de pollution atmosphérique en région d’Ile-de-France».

La mesure concerne les voitures particulières et les deux-roues immatriculés et indique que les voitures aux numéros impairs circulent les jours impairs tandis que les voitures aux numéros d’immatriculation pairs circulent les jours pairs.

Il existe toute une série de dérogations à la circulation alternée (voir Circulation alternée: comment ça marche ?  )

En cas d’infraction, on risque une contravention de 2e classe (amende de 22, 35 ou 75 euros), assortie d’une mesure d’immobilisation du véhicule et éventuellement d’une mise en fourrière.

A propos de Amende pour infraction à la circulation alternée

Poster un commentaire ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer