Franchise rentable ?

La franchise est un des moyens les plus “sûrs” d’arriver à fonder un commerce pérenne et même faire fortune. Tout le monde connait par exemple les réussites des “adhérents” Intermarché ou des franchisés Leclerc.

Avec une mise de départ assez faible en général (en regard bien sûr du type de franchise et de commerce) et beaucoup de travail, on arrive à un beau résultat. Par ailleurs, les statistiques montrent clairement que les franchisés évitent beaucoup plus les aléas et les problèmes économiques des premières années d’une vie d’entreprise que les entrepreneurs “solos”.

Ceci dit, l’offre de franchises est devenue importante et la première étape est de s’y retrouver. On ne choisit pas une franchise comme un produit en magasin. Devenir franchisé doit être le résultat d’un accord “gagnant-gagnant” entre le réseau (le franchiseur) et le franchisé. De même que le franchiseur choisit ses franchisés, les franchisés doivent étudier les conditions de la franchise et voir si elle “colle” à leur mentalité et au contexte économique local où ils veulent l’implanter afin que ce soit une Franchise rentable

Les facteurs d’une franchise réussie

La qualité du business model

En premier lieu, il faut que le réseau de franchise soit solide. Solide dans l’offre qui doit être non seulement sérieuse mais étayée par beaucoup de chiffres et de retour d’expérience. Les offres qui sont faites en grande majorité de promesses et de marketing sont à éviter. Tout commerce se résume tôt ou tard aux choses basiques et de bon sens que sont le coût d’acquisition d’un client, les frais fixes, les frais variables, la rentabilité d’un client, le calcul du bénéfice final net. Tous ces métriques du “business” doivent être clairement établis, expliqués et calculables. Une bonne offre de franchise doit permettre au franchisé de savoir très concrètement les éléments qu’il doit surveiller, anticiper, travailler pour que son commerce fonctionne.

Les chiffres ne font pas tout mais les négliger revient à conduire sans savoir où on va et les yeux fermés !

Le choix d’une franchise passe aussi par un “examen” et même un auto-examen du futur franchisé. Est-il du secteur ? Quel est son “back-ground” ? Quels sont ses atouts ? Quel est son budget prévisionnel ? Si beaucoup de franchises sélectionnent leurs franchisés, les candidats à la franchise doivent également s’auto-évaluer et regarder avec le maximum de détachement et d’indépendance d’esprit leurs quantités et défaut, leurs + et leurs – dans le système où ils veulent rentrer. C’est un gage de durée DONC de réussite !

Détail qui peut avoir son importance: la structure juridique du franchisé. Parfois presque imposée par le réseau, parfois libre, le choix de celle-ci (auto-entrepreneur, SARL, SAS, etc..) n’est qu’une CONSEQUENCE d’une modèle économique et donc quelque chose à voir une fois le business plan établi et pas au départ de l’étude financière.

Solidité de la structure de la franchise

Ensuite, un bon réseau de franchise doit avoir des franchisés à montrer. Rien de tel qu’un contact humain et si possible réel avec des gens ayant déjà l’expérience de cette franchise pour “sentir” si le réseau est bon ou si il y a des non-dits ou problèmes potentiels et si le candidat à la franchise peut se “projeter” dans la “communauté”.

L’histoire du réseau doit également être connue et vérifiée. Très souvent les bonnes franchises sont des sociétés ayant prospéré qui ont ensuite lancé un système de franchises pour continuer à se développer. Rares sont les franchises valables qui se sont créées tout de suite comme franchises. Ceci permet aussi de vérifier au passage la solidité du réseau qui ne doit pas être financé par les nouveaux entrants comme une pyramide financière !

Ces 2 aspects permettent de vérifier la solidité de la franchise et donc du socle à partir duquel on peut construire quelque chose sans crainte que tout s’effondre même si on travaille bien !

Vitesse de développement du réseau

Enfin, on peut aussi examiner la vitesse de développement du réseau. C’est un bon indicateur de succès mais attention quand même aux modes et à la concurrence. Bien évidemment, les zones de concurrence sont définis par les contrats de franchise mais avec le développement exponentiel d’internet, dans certains cas, la concurrence peut être vite un problème si un réseau de franchises de commerce classique se développe trop vite. Cet aspect des choses peut alors orienter vers des réseaux de prestations de services (bien-être, coiffure, sport, etc..).

A propos de Franchise rentable ?

Poster un commentaire ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer