Quelle réduction d’impôt en cas de télétravail ?

Le télétravail, devenu une pratique importante à cause du Coronavirus, donne droit pour les impôts sur les revenus 2020, à des réductions.

Voici comment en bénéficier et savoir à quel montant de réduction d’impôt vous avez droit selon votre pratique du télétravail.

En premier lieu il faut savoir que les dépenses liées au travail à domicile sont une déduction d’impôts: elle s’enlèvent du revenu AVANT le calcul des impôts.

Ensuite, il faut savoir si votre employeur (dans le cas où vous en avez un) vous a versé une aide pour le télétravail ou pas.

Cas où votre employeur vous a versé une aide pour le télétravail.

Si vous n’optez pas pour les frais réels dans votre déclaration, les allocations versées par l’employeur couvrant les frais de télétravail à domicile (indemnités, remboursements forfaitaires ou remboursements de frais réels) sont exonérées d’impôt sur le revenu et concrètement, vous n’avez pas à les déclarer.

Si vous avez opté pour les frais réels dans votre déclaration, les allocations versées par l’employeur sont exonérées d’impôt sur le revenu. Vous n’avez pas à les déclarer MAIS vous ne pourrez pas déduire vos frais de télétravail à domicile, tout en déduisant vos autres frais réels (frais professionnels, non liés au télétravail).

MAIS, SI vos frais de télétravail sont supérieurs à ce que vous a donné votre employeur, alors vous pouvez les prendre en compte, tout en intégrant ce que vous a versé pour le télétravail votre employeur ET dans ce cas les allocations sont imposables et donc à déclarer, en les réintégrant dans vos traitements et salaires. Les frais professionnels liés au télétravail sont alors exonérés dans la limite de 2,5 € par jour de télétravail, soit une exonération de 50 € pour un mois comprenant 20 jours de télétravail, dans la limite annuelle de 550 €.

Cas où votre employeur ne vous a pas versé d’aide pour le télétravail

Si vous n’êtes pas aux frais réels, vous avez l’abattement habituel forfaitaire de 10 %, calculé automatiquement sur les montants que vous déclarez en traitements et salaires

Si vous êtes aux frais réels, les frais professionnels liés au télétravail à domicile sont exonérés dans la limite de 2,5 € par jour de télétravail, soit une exonération de 50 € pour un mois comprenant 20 jours de télétravail, dans la limite annuelle de 550 €. Vous pouvez également déduire les frais de télétravail pour leur montant exact si cela est plus favorable.

Dans les 2 cas, si vous êtes aux frais réels, QUELS sont les frais de télétravail déductibles des revenus ?

  • frais de communication (abonnement, souscription à une offre internet…) ;
  • frais de fournitures et d’imprimés (dépenses de cartouches d’encre, de ramettes de papier) ;
  • frais liés à l’utilisation d’un local privé (frais d’électricité, d’eau, de chauffage, d’assurance habitation, de diagnostic de conformité électrique…) ;
  • frais de déplacement entre le domicile et le lieu de travail, avec justification de la nécessité des déplacements entre le domicile et le lieu de travail ;
  • frais de téléphone portable (frais d’abonnement, de communication et d’acquisition de téléphone portable ;
  • et l’achat de mobilier et matériel informatique pour les besoins de votre activité professionnelle.

Quelles conditions pour pouvoir justifier de télétravail ?

Les textes officiels concernant le télétravail sont largement dépassés par ce qui est arrivée à cause de la pandémie.

MAIS, il n’en reste pas moins que la notion de télétravail est encadrée par quelques obligations dont le fait d’utiliser un bureau spécifique chez soi doc un endroit dédié au télétravail (en d’autres mots, on ne peut pas parler de télétravail si c’est sur un coin de table).

A noter que l’espace de télétravail est, légalement, une extension du bureau et que donc, en cas d’accident ou de problème “logistique”, c’est normalement la société qui est responsable; Dans l’absolu, elle doit vérifier que le télétravail est réalisé dans des conditions “décentes” avec une installation confortable, cohérente avec le travail et sécurisée –> Télétravail: quelle est la responsabilité de l’employeur ?

A propos de Quelle réduction d’impôt en cas de télétravail ?

Poster un commentaire ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer