Les problèmes que VOUS aurez avec le prélèvement à la source

Après un faux départ, un report qu’on avait pris pour un enterrement, le prélèvement à la source est bien prévu pour 2019.

Pourtant, la logistique et notamment la logistique informatique de l’administration fiscale n’est toujours pas prête et il se pourrait bien que le prélèvement à la source se révèle être un gigantesque capharnaüm (un peu comme l’affaire du logiciel Louvois avec lequel la SSII Steria mis un bazar sans nom dans les paies des militaires, qui heureusement pour elle, ne sont pas rancuniers et ne traitent pas leurs prestataires défaillants comme cela aurait été le cas dans le privé).

Voici quelques problèmes que VOUS aurez avec le prélèvement à la source.

1) La fiche de paie de janvier 2019 sera petite

En Janvier 2019, quand vous aurez à payer sans doute les frais des fêtes de fin d’année 2018, votre fiche de paie risque d’être très petite..

En effet, elle inclura une mensualité d’impôt retenu à la source mais cette mensualité ne tiendra pas compte des abattements ou crédits d’impôts. Ceux-ci seront pris en compte à partir de Septembre 2019.

Certains contribuables non imposables devront même payer des impôts jusqu’à ce que le calcul des abattements et crédits d’impôt soit fait .. 9 mois plus tard

Si vous ne voulez pas être en découvert, enrichir les banques ou être saisis.. économisez pour janvier 2019 !

2) Avant: UN interlocuteur Après le prélèvement à la source: 3 interlocuteurs pour les impôts

Depuis 2008 et la fusion du service de calcul de l’impôt, et de la perception, il n’y avait comme interlocuteur à ce sujet qu’un seul service, le SIP ou service des impôts des particuliers.

Avec le prélèvement à la source, il y aura 3 interlocuteurs, qui pour l’instant sont loin d’être coordonnées entre eux.

Il y aura l’employeur à qui vous devrez tout déclarer et notamment chaque changement (à moins qu’il ne soit sage et évite de perdre du temps à faire gratuitement le supplétif de l’Etat et déclare donc par défaut).

Les PME de moins de 11 salariés auront 3 mois pour verser les impôts à la DGFIP et elles auront donc cette trésorerie de disponible, soit environ 10% de la masse fiscale.. Que se passera-t-il si entre temps elles font faillite ?

Il y aura la DGFIP.

Et pour les indépendants, il y aura un chèque « d’acompte contemporain » à verser chaque mois avant le calcul..

3) Toujours une déclaration d’impôts à faire

Si vous pensiez que le prélèvement à la source induisait la fin des déclarations d’impôts, vous vous êtes trompé(e).

Il y aura toujours une déclaration à faire au printemps, pour permettre au fisc d’actualiser les situations des contribuables (mais à quoi vont servir les déclarations aux employeurs ?!?) et éventuellement donc de vous rembourser en Septembre ce qu’ils vous ont pris depuis le début de l’année..

 

Poster un commentaire ou poser une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer