Doit-on payer les impôts de son conjoint ?

Si vous ne payez pas vos impôts sur le revenu ou l’ISF ou autre, le fisc peut décider de mettre en oeuvre ce qu’on appelle la « solidarité » fiscale.

Cette solidarité à payer les impôts s’impose dans un couple QUEL QUE SOIT le régime matrimonial ou le régime des biens des partenaires, quand ils font l’objet d’une taxation commune.

Si il y a imposition séparée, les époux ou partenaires ne sont pas responsables solidairement. l’imposition séparée est le cas des époux séparés ou vivant en séparation de biens ou pas sous le même toit.

Cette solidarité fiscale ne s’applique pas pour les prélèvements sociaux.

Elle s’applique aussi pour le conjoint ou partenaire survivant.

Si vous êtes dans le cas potentiel de cette « solidarité à payer les impôts du conjoint », vous pouvez demander, par exception, la décharge gracieuse de cette solidarité fiscale.

Une rupture de vie commune est nécessaire ou alors il est nécessaire d’avoir une différence évidente marquée entre l’impôt à payer et vos possibilités.

En cas de demande de dispense, le fisc a 6 mois pour se prononcer et si la réponse ne vous plait pas, vous pouvez aller au Tribunal.

Poster un commentaire ou poser une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer