Comment fonctionne le congé parental ?

Le congé parental est à la mode. C’est vrai que s’occuper d’un bébé est plus intéressant que de travailler pour un patron non ?

Mais concrètement, comment fonctionne le congé parental ?

Qui a droit au congé parental ?

Tout salarié ayant un an d’ancienneté dans une entreprise a droit à un congé parental à partir de la date de naissance d’un enfant ou à l’arrivée dans le foyer d’un enfant adopté.

Le congé parental peut être pris tant que l’enfant a moins de 3 ans (- de 16 ans pour un enfant adopté).

L’employeur ne peut pas refuser un congé parental. Ce dernier peut d’ailleurs être pris à temps partiel et dans ce cas, la durée du travail ne peut dépasser 80% d’un temps complet ni être inférieure à 16 heures par semaine.

Pour prendre un congé parental, on informe l’employeur par lettre recommandée avec A/R en indiquant la date de début du congé parental et sa durée, au moins 2 mois avant. Si le congé parental début à la fin du congé maternité, on doit avertir l’employeur au moins un mois avant la fin du congé maternité.

Un congé parental dure un an au maximum, renouvelable 2 fois (dans la limite des 3 ans de l’enfant). Un congé parental peut être interrompu si employeur et salarié sont d’accord à ce propos.

Que devient le contrat de travail pendant un congé parental ?

Pendant un congé parental le contrat de travail est suspendu. On ne peut pas exercer un autre emploi, à l’exception de l’activité d’assistant maternel.
Un employeur peut licencier quelqu’un en congé parental si le motif est étranger à ce dernier (motif économique par exemple).
Au retour dans l’entreprise, l’employeur doit organiser un entretien professionnel et redonner un emploi équivalent, avec une rémunération elle aussi équivalente. Si il y a eu des changements de technique ou méthodes de travail, le salarié a droit à une formation.

Un congé parental donne-t-il des revenus ?

Durant un congé parental, on ne touche plus son salaire (si il s’agit d’un temps partiel, on touche au prorata). On peut recevoir la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) qui est versée par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Son montant est d’un peu plus que 300 euros par mois pour un congé parental à temps complet et d’environ 250 euros pour un mi-temps et d’environ 150 euros si l’on travaille à 80%.

Pour bénéficier de cette aide, il faut avoir cotisé au moins 8 trimestres à l’assurance vieillesse dans les 2 dernières années si c’est le premier enfant, les 4 dernières si on a 2 enfants et les 5 dernières si on a 5 enfants.

Si père et mère demandent l’aide du congé parental, l’aide totale ne peut dépasser l’aide attribuée pour une cessation totale d’activité.
A noter l’existence de la PreParE dite majorée si vous avez au moins 3 enfants à charge et ue vous en travaillez pas. Son montant est 2 fois en gros celui de la PreparE mais elle est versée au maximum pendant 8 mois.

Pour percevoir la PreParE, utilisez le formulaire Cerfa 12324*05 « demande de prestation » qu’il faut ensuite envoyer à la Caisse d’Allocations Familiales (ou MSA) avec les justificatifs. Attention, si vous travaillez à temps partiel pendant le congé parental, l’employeur devra remplir une partie du formulaire.

Poster un commentaire ou poser une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer