Calcul de la part fiscale en résidence alternée pour un enfant

Quand un enfant est gardé en résidence alternée, le calcul de la part fiscale qu’il représente se fait de la manière suivante.

L’administration fiscale considère la « charge » du parent qui héberge un enfant.

Dans le cas d’un divorce, le parent qui a obtenu la garde a l’avantage fiscal (cases L /partie A /page 2).

Si il y a résidence alternée, l’avantage fiscale est divisé entre les ex-époux ou ex-pacsés (sauf si le juge a décidé d’ une résidence habituelle).

Chaque parent a  la moitié de la majoration de part prévue pour une garde exclusive.

Cette répartition de la majoration joue pour l’ensemble des avantages fiscaux accordés comme la garde d’enfant, les frais de scolarité…

Cet avantage fiscal « réparti » donne d’1/4 à 3/4 d’une part fiscale de quotient familial supplémentaire.

Poster un commentaire ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer